Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Immigration à Sherbrooke Québec
  • Immigration à Sherbrooke Québec
  • : L'immigration d'une famille française au Québec.
  • Contact

Juste pour info..

Texte Libre

Articles Récents

18 juin 2006 7 18 /06 /juin /2006 03:18

Hier soir, vers 22h30,  alors que nous regardions la TV, une odeur nauséabonde est venue troubler notre tranquilité. Qu'est-ce que cet affreux parfum qui embaumait tout notre appartement ? Et bien, une odeur de mouffette. Et qu'est-ce qu'une mouffette ?  constatez par vous-même la photo ci dessous.

Et oui ! vous reconnaissez cet animal également nommé sconse.

La mouffette est très souvent confondue avec le putois, mais ces deux espèces sont membres de familles différentes : la mouffette  est rayée de noir et de blanc alors que le putois est brun.

Ses glandes anales sécrétant un liquide à l'odeur fortement nauséabonde la mouffette ne manquera pas d'asperger l'imprudent qui s'approche un peu trop d'elle. N'étant point un animal agressif de nature, ce mécanisme est avant tout une forme d'auto-défense. Le remède aux émanations mouffetières le plus connu consiste en un bain de jus de tomate. Ce remède n'est pourtant pas le plus efficace. Il existe des crèmes et des onguents spéciaux contre les sécrétions des mouffettes. En fait le jus de tomate ne fait que masquer l'odeur. Gare aux conducteurs nonchalants, car percuter une mouffette garantit une voiture longtemps marquée.

Lorsque la mouffette est irritée, elle se met à gronder ou à siffler et à taper rapidement de ses pattes de devant; elle peut même marcher quelques instants sur ses pattes de devant, la queue dressée dans les airs. La moufette rayée ne peut lancer son liquide dans cette posture. Pour utiliser cette arme, elle fait généralement le gros dos et arque son corps en forme de U de façon à présenter à la fois la tête et la queue à l’ennemi.

La moufette est un animal qui n'attaque pas, mais se défend,  elle projette le liquide sécrété par ses glandes en un jet finement vaporisé, qui peut porter jusqu’à 6 m et être dirigé avec beaucoup de précision jusqu’à une distance de 3 m. L’odeur est si forte que le vent peut la répandre sur près d’un kilomètre. À courte distance, le jet de la moufette cause de graves brûlures aux yeux et même des nausées; toutefois, ces symptômes disparaissent rapidement une fois que l’odeur n’imprègne plus les fosses nasales.

L’odeur de la mouffette provient d’un liquide épais, jaune et huileux sécrété par deux glandes situées de chaque côté de l’anus à la base de la queue. Ces glandes sont à peu près de la taille d’un raisin et contiennent environ une cuillerée à soupe de musc, quantité suffisante pour cinq ou six jets de liquide. Elles sont reliées par des conduits à deux petits mamelons qui sont dissimulés lorsque la queue est abaissée et découverts lorsqu’elle est levée. Le musc est fabriqué assez lentement, au rythme d’environ un tiers d’once par semaine, et n’est expulsé qu’en désespoir de cause, après des avertissements répétés.

Malgré tout cela, une fois apprivoisée (et éventuellement après ablation de ses glandes anales), la mouffette peut être un animal de compagnie extrêmement charmant et doux qui ne dédaigne pas les caresses. Cependant, la moufette joue un rôle important dans la transmission du virus de la rage, auquel tous les animaux à sang chaud, y compris l’être humain, sont vulnérables

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cherry 27/06/2006 04:52

Ouais bon, même à Montéal où j'habite maintenant, près du centre-ville, il y a des mouffettes! Je n'en ai jamais vu, mais j'ai plusieurs fois senti son odeur si particulière durant l'été. Une fille habitant sur ma rue a même vu son chat se battre avec un raton laveur dans sa cuisine! Et un cerf de Virginie s'est déjà égaré et s'est retrouvé en plein coeur de la ville, coin De Lorimier et Jean-Talon: un motocycliste l'a frappé...

Bref, même en ville, on a des animaux sauvages. Personnellement, ça me fait tripper (sauf les mouffettes!). L'an dernier, j'ai vu une pycargue à tête banche sur le Mont-Royal, tsé le rapace, l'emblème des USA?

murielle 26/06/2006 22:51

heureusement pour moi,il n'y a pas de mouflette où j'habite dans l'Hérault. mon chat est sauf (non plus dans le Missouri où j'étais). Franchement, guys, vous choississez les mauvais coins pour vos greffiers! Mumu

cherry 25/06/2006 22:23

Non, jamais entendu parler d'une recette miracle. Un conseil: si ça vous arrive, oubliez le jus de tomate et oubliez ce genre de mixture. Nous, on a pris un shampoing pour les humains le premier soir, puis un shampoing exprès pour les chats le lendemain. L'odeur de mouffette est restée, mais elle était nettement atténuée par celle du shampoing. Bref, c'était supportable. Croyez-moi, l'odeur que vous avez senti dans l'air, que j'ai souvent senti moi-même, c'est RIEN à côté de l'odeur du liquide quand il a été fraîchement vaporisé sur un chat! Vraiment dégueulasse...!
En tout cas, je vous souhaite que votre chat soit plus intelligent que le mien. Parce qu'en plus, un mois plus tard, j'ai vu mon chat courir après une mouffette, probablement la même, comme s'il n'avait pas eu sa leçon! Grrrrrr... J'ai crié et gesticulé pour faire fuir la mouffette... et j'ai sermonné mon chat. LOL

cymico 26/06/2006 01:07

Excellent  !!!   Notre chatte ne s'éloigne pas de notre condo, je dirai même qu'elle n'est pas chaude pour sortir  dehors, donc il y a peu de chance ;-)

cherry 24/06/2006 04:05

Alors que j'habitais sur la Rive-Sud de Montréal et que je revenais fatiguée d'une très longue journée de tournage, mon chat m'est apparu couvert d'un liquide puant et graisseux: une mouffette l'avait arrosé directement dans la gueule! Mon chat avait les yeux tout collés, il bavait, il miaulait sans arrêt... et il empestait!!!!!!
Ma soeur et moi avons enfilé de vieux vêtements et des gants, et avons tenté de le laver au-dessus d'un grand évier, avec du shampoing. Or, les chats n'aiment pas l'eau... Ce fût L'ENFER: il se débattait, a failli dévisager ma soeur avec ses longues griffes, il crachait.... Ouf! On a enlevé le gros, puis on l'a lâché. Il puait, c'était horrible. Tellement, qu'il ne supportait pas lui-même son odeur et est allé se coucher... dans sa litière!
Imaginez: un chat tout mouillé (déjà c'est laid!), qui pue au point où ça lève le coeur, et qui va se rajouter de la litière usagée dans la fourrure pour compléter le portrait!
Bref, la mouffette est une petite bête qui peut faire bien des dégâts. Mon chat, que nous avons relavé le lendemain, a senti pendant plusieurs mois.

cymico 24/06/2006 04:38

Ben ma pauvre Cherry, je te plains. J'imagine mal notre chatte vivre cette aventure, elle aussi a horreur de l'eau.  On parle du bain de jus de tomate, mais as-tu entendu parlé de cette "mixture" pour un chat ?
0.5 litre (2 tasses) de Peroxyde d'hydrogène à 3%25 ml (1/8 tasse) de bicarbonate de soude (soda à pâte)2.5 ml (1/2 c. à thé) de Savon de vaisselle2 à 5 ml (1  c. à thé) d'Essence de vanille

murielle 19/06/2006 17:46

Oh mais dites, la vie au canada est dangereuse!!! Saviez-vous que vous auriez de magnifiques bibites, des mouflettes etc...?
En tout cas, pas besoin d'envoyer un échantillon. J'ai déjà eu l'occasion de sentir cela au Texas quand nous étions en voiture. Plutôt désagréable. Merci donc de ne pas penser à moi!!!! Allez bon courage avec vos odeurs!

cymico 19/06/2006 19:31

Oui oui, nous le savions :-) ça fait parti du "contrat" lol