Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Immigration à Sherbrooke Québec
  • Immigration à Sherbrooke Québec
  • : L'immigration d'une famille française au Québec.
  • Contact

Juste pour info..

Texte Libre

Articles Récents

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:03

Ici, un des sports nationaux consiste à éplucher les prospectus, ou plutôt les circulaires comme on dit ici.

Voici donc un site qui vous permettra de consulter les circulaires en ligne.

Que ça soit pour de l'alimentation, des meubles, des vêtements où autres, vous trouverez sur ce site tous les rabais du Québec.

cliquez sur l'image du site ci-dessous, choisissez votre ville, et voilà, vous pouvez consulter les circulaires.

 

publisac.png
Repost 0
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 15:00

Connaissez-vous Canadian Tire ?  Non ? Alors je vais vous expliquer ce que c'est...

Canadian Tire est un magasin, un grand magasin truffé de gadgets bien pratiques. Il y a également toute sortes d'articles, bref on trouve de tout, de la prise éléctrique au Quad en passant pas le petit électroménager, la vaisselle, les plantes, le bricolage, les articles pour la maison, le jardin...C'est vraiment un super magasin que je recommande. On y trouve par exemple:

 Des panneaux solaires

 Des réservoirs à essence avec pompe

   Des murs d'escalades gonflable  

Des echo-sondeurs (pour les pêcheurs)

Voici donc un magasin très utile dans un esprit typiquement américain. Cliquez sur le logo ci-dessous pour accéder à leur site.

Repost 0
14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 01:54

Lorsque vous achetez une auto au Québec, il est bon de bien se renseigner au préalable.

Tout d'abord, où trouvez une auto ? Si vous souhaitez acquérir une auto neuve, comme partout, vous devrez vous diriger vers un concessionnaire. Vous trouverez le concessionnaire le plus proche de chez vous en cliquant sur les liens des différentes marques automobiles commercialisées au Québec que vous pourrez trouver dans mon article "Les autos au Québec".

En achetant une auto neuve,  vous êtes , normalement, sûr d'avoir un véhicule sans problème. Ces autos sont garanties pour une durée de 3 ou 5 ans ou pour un kilométrage limité. De plus, si vous avez besoin d'un financement, il est fort probable que vous obtiendrez un meilleur taux en achetant une auto neuve. Le professionnel vous proposera deux types de financement: le crédit normal ou la location. Chacun ont des avantages et des défauts.

Si vous optez pour le prêt classique, le taux qui vous sera proposé sera de 1 ou 2 points de plus que le prêt à la location où il est possible d'être financer à 0%. En fin de crédit, le véhicule vous appartiendra alors à 100% quelque soit son état,  tandis qu'à la fin de l'achat-location, vous aurez deux options, la première: verser la somme restant à régler conclue lors de la signature de la vente ( par versement comptant ou en refaisant un crédit ), l'auto vous appartiendra alors, . Mais le hic...il faut que l'auto soit dans un état impéccable (ni choc, ni rouille ou autre élément pouvant entrainer des réparations), et c'est souvent lorsque le garagiste fait le tour de l'auto qu'il découvre des petites choses que vous-même n'aviez pas constaté. Quant à  la seconde solution, c'est refaire une autre location avec une auto neuve.

Acheter une auto d'occasion (usagée):

Chez un professionnel: Personnellement, je pense que c'est en concession qu'on a moins de chance d'avoir de mauvaises surprises. Ces concessions garantissent leurs autos.

Il est trés fréquent de trouver au bord des routes, des vendeurs d'automobiles usagées. Les prix sont certes plus intéressants qu'en concession, mais attention, la plupart de ces autos ne sont pas contrôlées, ou sont contrôlées visuellement (c'est à dire qu'aucun frais n'a été dépensé pour une réparation quelconque). Toutes, je dis bien toutes les personnes que je connais qui ont acheté leur auto chez un  vendeur d'occasion ont dû effectuer des réparations dans les 6 mois qui ont suivi l'achat.

Voici un lien où vous pourrez trouver des professionnels de la vente d'autos usagées

A un particulier: Si vous ne connaissez pas le vendeur ou si vous ne voulez pas prendre de risque, ne vous y aventurez pas. Lors d'une vente de particulier à particulier, à moins d'être un mécano ou de s'y connaitre, il y a des chances pour que vous tombiez sur une épave maquillée. Ici, rien n'oblige le propriétaire à effectuer un contrôle technique pour vendre son véhicule comme en France. Par ailleurs, le climat vigoureux des hivers déteriore trés rapidement les autos. Il est fréquent de voir rouler des épaves rouillées. Il est également possible de tomber sur des des perles rares, mais je ne m'y avance pas trop. Un avantage à acheter à un particulier consiste à ne payer qu'une seule taxe, la TVQ contrairement aux autres où vous devrez régler la TVQ, mais également la TPS

Quelques adresses:

Autoaubaine.com

Canada-annonces.com

télé-annonces

 

Voilà quelques conseils pour acheter une auto au Québec. Voici le site officiel service aux citoyens-automobile du Québec qui peut vous être utile. Et pour finir, l'incontournable site de la SAAQ

Repost 0
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 01:44

Au Québec, vous trouverez évidement des voitures de marques américaines, mais également beaucoup de véhicules japonais. Et oui !  le lancement des "japonaises" sur le marché américain des années 80 a porté ses fruits.  La moitié véhicules vendue sur le marché américain est japonaise. Ici, Toyota, Nissan et Honda ont la côte, d'ailleurs, le véhicule le plus volé au Québec est la Honda Civic.

La raison de ce succès est simple, alors qu'une "américaine" consomme de 10 à 20l/100km (parfois plus), une japonaise consomme 6 à 16l/100km. Le prix de l'essence à la pompe étant en constante augmentation, il est tout à fait logique que les clients cherchent les économies avant tout, donc un véhicule qui consomme le moins d'essence possible.

Pour ma part, je préfère rouler en "américaine"quitte à consommer plus...l'aboutissement d'un rêve d'enfant !!

Voici les principales marques d'automobiles commercialisées au Canada

Cliquez sur le logo de la marque pour être dirigé vers le site officiel

Comme vous le constaterez, les Renault et Peugeot ne sont pas commercialisés ici.

Quant au diesel,  il s'implante petit à petit. Les autos roulant au diesel que j'ai croisé sont des volkswagen à 95%, les autres 5% correspondent à des pickup Dodge et Ford.

Repost 0
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 15:34

Centre de la petite enfance
Établissement qui fournit, dans une installation où l’on accueille au moins sept enfants, des services de garde éducatifs qui s’adressent principalement aux enfants de la naissance jusqu’à la fréquentation de la maternelle. Ces services sont offerts pour des périodes qui ne peuvent excéder 48 heures consécutives.
Subsidiairement, ces services peuvent s’adresser aux enfants qui fréquentent la maternelle et le primaire lorsqu’ils ne peuvent être accueillis dans un service de garde en milieu scolaire.

Diversification des services
Offre de garde en installation et en milieu familial par le centre de la petite enfance.

Exemption de la contribution parentale réduite
Exemption de la participation financière du parent qui reçoit des prestations d’assistance-emploi ou qui a fait l’objet d’une recommandation à cet effet par un organisme assujettià la Loi sur les services de santé et les services sociaux, et ce, pour une période maximale de cinq demi-journées par semaine.  

Garde à horaires non usuels
Services de garde fournis en fonction d’une fréquence fixe, mais de soir, de nuit ou de fin de semaine.

Garde irrégulière ou occasionnelle
Services de garde offerts selon une fréquence indéterminée ou imprévisible.

Garde régulière
Utilisation d’un service de garde de façon prévisible selon une fréquence fixe; elle peut ê tre à temps plein ou à temps partiel, le jour, le soir, la nuit ou la fin de semaine.

Garderie
Établissement qui fournit des services de garde éducatifs dans une installation où l’on accueille au moins sept enfants, de façon régulière et pour des périodes qui n’excèdent pas 24 heures consécutives.

Garderie conventionnée
Garderie qui satisfait à deux conditions : premièrement, elle doit avoir été en activité avant le 11 juin 1997 ou avoir fait une demande de permis avant cette date (Loi sur le ministère de la Famille et de l’Enfance, art. 180); deuxièmement, le titulaire du permis de cette garderie doit avoir signé avec la ministre une entente l’autorisant à offrir des places à contribution réduite (Loi sur les centres de la petite enfance et autres services de garde à l’enfance, art. 39.1 et 41.6).  

Garderie non conventionnée
Garderie qui n’offre pas de places à contribution réduite. Soit la garderie a choisi de ne pas signer d’entente, soit elle ne satisfait pas aux conditions prescrites par la loi.  

Halte-garderie
Service de garde pouvant accueillir au moins sept enfants de façon irrégulière ou occasionnelle et pour des périodes qui n’excèdent pas 24 heures consécutives.  

Installation
Lieu, autre qu’une résidence privée, où des services de garde éducatifs sont offerts.  

Jardin d'enfants
Établissement qui fournit des services de garde éducatifs dans une installation où l’on accueille, de façon régulière et en groupe stable, au moins sept enfants âgés de 2 à 5 ans auxquels on offre des activités sur une période fixe; ces services sont offerts pour des périodes qui n’excèdent pas quatre heures par jour.  

Place à contribution réduite
Place destinée aux enfants de moins de 5 ans au 30 septembre de l’année en cours et donnant droit à une subvention en vertu de la Loi sur les centres de la petite enfance et autres services de garde à l’enfance.

Place autorisée
Place pour laquelle une autorisation écrite de la ministre a été donnée en vue d’en assurer la création pour une année donnée.  

Place créée
Nouvelle place qui s’ajoute aux places existantes. 

Place existante
Place autorisée, créée et offerte par les services de garde éducatifs titulaires d’un permis.

Place financée
Place financée par le gouvernement et offerte à contribution réduite par les centres de la petite enfance et les garderies conventionnées.

Place non financée
Place offerte par des garderies titulaires d’un permis mais ne recevant aucun financement (garderies non conventionnées); les parents paient le plein tarif. 

Plan de développement
Nombre de places à autoriser chaque année pour atteindre les objectifs annuels de développement des services de garde éducatifs.  

Processus d'autorisation
Ensemble d’étapes menant à l’autorisation du développement des services de garde é ducatifs. L’analyse des demandes se fait sur une base régionale, en concertation avec les partenaires et les conseils régionaux de développement (CRD); ceux-ci font des ecommandations au Ministère pour la création de places sur leur territoire. Les autorisations sont données par la ministre qui fixe une année de réalisation. 

Services de garde
Types de garde, que les services soient régis ou non, y compris la garde en centre de la petite enfance (installation et milieu familial), en garderie (conventionnée ou non conventionnée), en halte-garderie ou en jardin d’enfants.  

Services de garde éducatifs régis en milieu familial
Services offerts dans une résidence privée par une personne responsable qui bénéficie du soutien d’un centre de la petite enfance. Des places à contribution réduite y sont offertes pour les enfants admissibles.

En comptant ses propres enfants de moins de 9 ans et les enfants de moins de 9 ans qui habitent ordinairement avec elle, la personne responsable ne peut accueillir plus de six enfants, pour des périodes qui peuvent excéder 24 heures consécutives. Parmi ces enfants, deux au plus peuvent avoir moins de 18 mois.

Si la personne responsable est assistée d’une autre personne adulte, elles ne peuvent accueillir plus de neuf enfants, en comptant leurs enfants respectifs de moins de 9 ans et les enfants de moins de 9 ans qui habitent ordinairement avec elles. Parmi ces enfants, quatre au plus peuvent être âgés de moins de 18 mois.  

Services de garde non régis en milieu familial
Services de garde offerts dans une résidence privée par une personne qui n’est pas reconnue par un centre de la petite enfance. En comptant ses propres enfants de moins de 9 ans et les enfants de moins de 9 ans qui habitent ordinairement avec elle, la personne responsable ne peut accueillir, pour des périodes qui peuvent excéder 24 heures consécutives, plus de six enfants.

Repost 0
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 05:51

Tout d'abord, ici, lorsqu'on parle de service de garde d'enfants, on ne dit pas une crêche, mais une garderie. Si vous parlez de crêche, on vous orientera vers un orphelinat

Au Québec, les enfants sont scolarisés à partir de l'âge de 5 ans. Mais alors, comment font les parents pour s'oganiser ? Et bien ils mettent leurs enfants en garderie. Ca parait simple, mais détrompez-vous, ça ne l'est pas du tout.

Tout d'abord, au Québec, il y a penurie en matière de garde d'enfant, ce qui implique que la demande est plus importante que l'offre. Il est quasiment certain que vous devrez mettre votre progéniture sur liste d'attente. Certaines listes reposent sur plusieurs mois. Il est donc impératif de s'y prendre le plus tôt, mais certaines CPE ou garderies refuseront d' inscrire votre enfant tant que vous n'aurez pas de preuve de résidence. La plupart des parents recherchent des places subventionnées à 7$, là encore, ne vous attendez pas à trouvez ce type de place, car le gouvernement a récemment mis en place des disposition qui limitent la création de nouvelles places à 7$. Vous devrez donc vous tourner vers d'autres types de places, plus dispendieuses, mais vous toucherez en compensation des allocations.

Afin de vous aiguiller quelque peu dans ce monde qu'est la garde d'enfance au Québec, voici quelques explications:

Il existe plusieurs types de garde:

  • Le CPE (Centre de la Petite Enfance):  Les CPE sont des établissements de garde d'enfants à but non-lucratif. Ils founissent des places suventionnées à 7$, c'est à dire que les parents ne paieront seulement 7$ par jour pour faire garder leur enfant. Le conseil d'administration du centre de la petite enfance doit être composé d'un minimum de sept membres, dont au moins les deux tiers (cinq au minimum) sont des parents usagers ou futurs usagers des services de garde éducatifs fournis par le centre. Au moins un membre doit être issu du milieu des affaires ou du milieu institutionnel, social, éducatif ou communautaire et au plus deux membres font partie du personnel du centre.
  • Les garderies privées:  Les garderies sont, soit des entreprises privées à but lucratif tenues par des personnes physiques ou morales, des organismes sans but lucratif mais dont le conseil d'administration n'est pas composé en majorité de parents, ou soit un conseil de bande autochtone. Le titulaire d'un permis de garderie fournit des services de garde dans une seule installation. Afin d'accroître l'offre de places à contribution réduite, le gouvernement a conclu une entente de subvention de places avec de nombreuses des garderies à but lucratif. Signataires d'ententes, ces garderies subventionnées sont les seules à pouvoir offrir des places à contribution réduite (à 7$), les autres proposent des tarifs variables de 25 à 35, parfois 40$. A contrario des places à 7$, les parents payants des places non-subventionnées perçoivent une allocation qui leur est versée tous les trimestres. Il me semble qu'ils ont également droit à un crédit d'impôts.
  • Les services de garde en milieu familial: La garde éducative en milieu familial est un service fourni par une personne dans une résidence privée, moyennant rétribution. Une responsable d'un service de garde en milieu familial ne peut accueillir plus de 6 enfants, dont au plus 2 enfants de moins de 18 mois (poupons). Ce nombre comprend ses propres enfants de moins de 9 ans et les enfants de moins de 9 ans qui habitent ordinairement avec elle. Si elle est assistée d'une autre personne adulte, la responsable d'un service de garde peut accueillir jusqu'à 9 enfants, dont au plus 4 enfants de moins de 18 mois (poupons). Ce nombre comprend ses enfants de moins de 9 ans et ceux de son assistante et les enfants de moins de 9 ans qui habitent ordinairement avec elles. Certaines garderies en MF proposent des places subventionnées à 7$.

Trouver un service de garde:

Il existe plusieurs moyens de trouver des services de garde, voici quelques liens qui pourront vous aider dans vos recherches:

- Localisateur de service de garde

- Regroupement des Centres de la Petite Enfance des Canton de l'Est (pour l'Estrie)

- forum garderies à Montréal

- garderies au Québec

- Association des Garderies Privées du Québec

- Ma Garderie

N'oubliez pas de consulter également les sites d'annonces sur internet, les journaux locaux, les tableaux d'affichage aux entrées des magasins et dépanneurs où l'on trouve également des annonces de garderies en MF. Et surtout n'hésitez pas à téléphoner pour demander s'il y a de la place, vous pouvez tomber au bon moment.

Qu'es-ce qu'une place subventionnée à 7$ ?

Il s'agit du tarif d'une place en garderie dont l'état verse une subvention directement à l'établissement qui s'occupe de votre enfant (si vous avez la chance de trouver une place à 7$).

Petit rappel historique:  Avant l’instauration des places à contribution réduite, en 1996-1997, la contribution moyenne des parents aux frais de garde était de 18,06 $ par jour dans les garderies et de 16,24 $ en milieu familial.

Lors du sommet socio-économique de 1996, le premier ministre du Québec annonce une réforme de la politique familiale.

1997, pour les enfants de 4 ans ou moins, sont implantés graduellement des services de garde éducatifs moyennant une contribution réduite de 5 $ par jour. Ces services seront offerts par des centres de la petite enfance ainsi que par des garderies à but lucratif ayant conclu une entente à cet effet.

Le programme d’exonération et d’aide financière pour les enfants en service de garde est aboli  avec l’instauration des services de garde à 5 $.

Janvier 2004, la contribution réduite pour la garde d’enfants de moins de 5 ans passe de 5 $ à 7 $ par jour afin d’assurer l’accessibilité, la qualité et la pérennité des services de garde éducatifs.

Repost 0
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 17:54

Au fil du temps j’ai constaté que beaucoup de personnes se posent des questions concernant les standards  de diffusion et vidéo. Comme j’entend souvent parler du standard « pal/secam », je voudrais donc dans un premier temps vous informer que le pal est un standard, et le secam un autre, donc s’il vous plait, ne me parlez plus de « pal/secam »

Afin de permettre aux personnes perdues de s’orienter dans ce monde assez enigmatique qu’est la vidéo, voici quelques informations (plus ou moins techniques) qui vous permettront de vous guider.

Ces infos ne concernent que le matériel grand public.

Les standards TV :

Canada / USA : NTSC (National Television System Committee)

Nb de lignes 625
Fréquence H 17,734kHz
Fréquence V 60 Hz
Bande passante vidéo 4,2MHz
Porteuse son 4,5MHz             

 

Europe (sauf la France) : PAL B (Phase Alterning Line)  

Nb de lignes 625
Fréquence H 15,625kHz
Fréquence V 50 Hz
Bande passante vidéo 5MHz
Porteuse son 5,5MHz             

 

France : SECAM L (Séquentiel Couleur Avec Mémoire)  

Nb de lignes 625
Fréquence H 15,625kHz
Fréquence V 50 Hz
Bande passante vidéo 6MHz
Porteuse son 6,5MHz             

 

 

Les Standards vidéo des camescopes achetés 

 

 

système en Europe au Canada
VHS Pal (sauf en France) et Secam (en France) NTSC
VHS-C Pal (sauf en France) et Secam (en France) NTSC
SVHS-C Pal NTSC
V8/HI8 Pal NTSC
D8 Pal NTSC
DV Pal NTSC
DVD Pal NTSC
HDV Pal NTSC

Le zonage DVD :

Zone 1 États unis, Canada
Zone 2 Europe, Moyen Orient, Japon, Afrique du Sud
Zone 3 Asie du Sud-Est
Zone 4 Amérique du Sud, Australie
Zone 5 Europe de l'Est, Afrique
Zone 6 Chine

 

Il existe également les zones 7 et 8, mais elles ne concernent pas le grand public.

*****************************************

Astuce :

Pour installer un lecteur DVD provenant d’Europe :

1-                 Vérifier d’abord le voltage, il doit accepter le 110V/60Hz, certains lecteurs sont bi-standard (110/220V-50/60Hz),  vous devrez juste acheter un adaptateur de prise. S’il ne l’est pas, vous devrez acheter un transformateur (par exemple chez http://www.maddison.ca ou http://www.voltageconverters.com ).

2-                 S’il est multizone, pas de problème . S’il n’accepte que le zone 2 (pour un lecteur venant  d’Europe), vous pouvez le faire dézonner chez un professionnel ou le faire vous-même (il existe des sites qui peuvent vous aider tel que  http://www.club-dvd.net)

3-                 Avant de débrancher votre lecteur DVD à destination du Canada, réglez le système TV sur NTSC (car il n’est pas certains que votre TV au Canada accepte le Pal).

Une fois au Canada, vous aurez juste à brancher le transfo ou l’adaptateur pour la prise.

 

 

Repost 0